Kuala Lumpur

Impressionnante le jour...

Arrivée à l'aéroport de Kuala Lumpur à 14h heure locale. 

 

Quelques minutes avant l'atterrissage, le pilote de l'avion nous avait informé d'une "rain storm" sur Kuala Lumpur. 

 

En bons élèves, dans le KLIA Express, nous  préparons les vestes pour affronter la pluie qui tape bruyamment sur le train. 

Grosse erreur car ici même lorsque il pleut, il fait toujours 30 / 35•C. 

D'ailleurs les "locaux", en chemises légères et en short nous envoient des regards entre moquerie et compassion. 

 

Nous prenons ensuite un "Budget Taxi" pour rejoindre notre hôtel. Et quand ils disent "budget", c'est pas pour rien : nous cherchions une poignée pour ouvrir le coffre... Une poignée ? Pour quoi faire ?? Le coffre s'ouvre et se ferme comme une boite !! 

C'est parti pour un tour de piste dans Kuala Lumpur entre petites motos et bagnoles qui deboitent de tous les côtés. Accrochés à la poignée, nous chantons "Plus près de toi Seigneur..."

 

Après avoir déposé nos affaires à l'hôtel et nous être posés un peu (le voyage à quand même été bien long...), nous partons nous balader dans Kuala Lumpur...

... Magique la nuit !

Il fait nuit mais toujours très chaud. Le contraste entre la clim de l'hôtel et la chaleur humide de l'extérieur est vraiment écrasant ! Les rues sont animées, ça sent les épices de partout... Ambiance tropicale !


Nous empruntons un parc direction les tours Pétronas. Les allées sont propres, éclairées par de jolis réverbères, et entourées d'une herbe bien tondue, parsemée de palmiers et autres arbres exotiques. Nous sommes impressionnés par la hauteur des buildings et surtout par le mélange de ces buildings et d'une végétation luxuriante : on dirait une ville dans la jungle !!


De nuit, les Tours Pétronas sont à couper le souffle ! Très hautes perchées et scintillantes, elles sont vraiment impressionnantes...

Apres avoir admiré les tours, nous decidons de nous arrêter manger un petit quelque chose avant de rentrer. Nous tentons une sorte de petit fast food malaisien dans lequel les serveurs donne un Ipad aux clients (joie de Romain) pour passer leur commande : on choisi, on valide et les serveurs nous apporte les plats et boissons au fur et a mesure ! Marrant comme concept ! Romain s'impatiente car, tres douée pour faire des choix n'est-ce-pas, je m'éternise un peu sur l'Ipad... Sauf que moi, je crains les plats épicés, je ne veux donc pas traumatiser mon estomac tout de suite et fais attention à ne pas prendre un plat trop relevé. Romain, confiant, choisi très rapidement et... "s'enflamme" a la première bouchée !! J'ai mal pour lui... mais je jubile quand même interieurement :-)

(Un Malaisien rencontré plus tard nous expliquera que, pour attenuer "le feu" lorsque l'on mange trop épicé, le plus efficace reste de boire de l'eau chaude sucrée. Bon à savoir !!)

Nous rentrons ensuite nous coucher, exténués par les longues heures de voyage et le décalage horaire. Nous nous endormons instantanément, appréciant vraiment le confort d'un lit après avoir passé au total 15h30 en avion et 6h d'attente dans les aéroports... 


Le lendemain, bien reposés, nous repartons direction l'aéroport pour prendre notre vol pour le Japon : le point de départ de notre tour du monde !

Dans le taxi, nous discutons un peu avec le chauffeur qui fini par nous demander ou nous allons. Et là il nous demande si nous partons bien du KLIA (Kuala Lumpur International Airport) ou du LCCT (Low Cost Carrier Terminal). Heuuu ?... Comment ça, y'a deux aéroports à Kuala Lumpur ?? Non, en fait, il y a un terminal pour les vols low cost, et en effet, c'est de là que nous partons... Merci au chauffeur de nous avoir mis la puce à l'oreille ! Sauf que maintenant, c'est la panique, on ne sait pas où se trouve ce terminal et surtout, si on arrivera à temps pour prendre notre avion... AAAAAAHHHHHH !!!


Finalement, nous croiserons plusieurs malaisiens qui nous guiderons (leur gentillesse et leur serviabilité ne sont vraiment pas qu'une légende !) et nous arriverons bien à temps pour prendre notre avion. OUF !!

Dans la file d'attente pour passer la douane, nous remarquons devant nous un jeune couple dont l'homme porte un sac à dos sur lequel sont cousus plusieurs écussons de différents pays.

À en croire l'écusson "Breizh" qui trône au dessus des autres, ils sont français ;-) Romain tente un "bonjour" ... Oui ils sont bien francais ! Ils terminent un tour d'Asie effectué en un peu plus d'un an. Leur voyage s'arrêtera la où commence le notre : au Japon !


Big up à Florent et Émilie, premiers routards croisés sur notre route ! Bon vent à vous et bonne chance pour la suite ;-)

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Vous êtes

AmazingCounters.com

à nous avoir rendu visite

Merci !!