Kyoto les temples

Découverte de la ville

Continental breakfast
Continental breakfast

Aujourd'hui on part à l'assaut de Kyoto, la ville aux 1600 temples. Le circuit du jour : Yakasa Shrine - temple de Chion in - Chemin de la Philosophie - Temple du Pavillon d'Argent - jardins Impériaux - Temple du pavillon d'Or. Mais avant d'attaquer tout ça, un petit dej s'impose...

Nous tentons le coffee shop en face du BakPak. Bonne pioche, le menu breakfast est assez copieux et pas trop cher. Ça aurait pu être parfait si les deux ptites vieilles assise au bar à taper des bières (heure locale 9h30 AM) et fumer des clopes arrêtaient de nous regarder en rigolant. En même temps, J'ai les genoux dans les joues en étant assis sur ces toutes petites chaises, on dirait un crapaud sur une boîte d'allumettes.

Nous partons ensuite pour le temple Yasaka Shrine. Il est impressionnant de constater la différence entre le bruit et l'effervescence des rues et la quiétude des temples une fois leur porte franchie. Il y a de nombreux rituels de prières et les Japonais donnent l'impression d'être assez superstitieux : ils accrochent des rubans sur les branches des arbres, font sonner des cloches, jetent des pièces de monnaies dans les fontaines ou dans des caisses en bois au bord des autels. Tout est très chorégraphié et règlé au millimètre. D'ailleurs nous avons pu constater que l'improvisation n'était pas leur tasse de thé, ils sont limite en panique quand cela se produit... Yakasa Shrine se présente comme une succession d'autels et de petits parcs. Il y a quand même un peu de monde mais au Japon on est jamais vraiment seul. Nous en profitons pour voir nos premiers Sakuras, sûrement des fleuraisons tardives étant donné la saison. Nous enchaînons avec le temple Chion in. En chemin, un groupe de lycéennes en uniforme nous demande de prendre une photo avec Émilie. Ça y est nous sommes rattrapés par notre célébrité.

Le temple de Chion in est plus enfoncé dans la vieille ville, en lisière de forêt. La verdure environnante lui confère une atmosphère particulière. Il est aussi le point de départ du Chemin de la Philosophie.

 

La promenade est ainsi nommée parce que l'important philosophe japonais du xxe siècle et professeur à l'université de Kyoto Kitarō Nishida l'empruntait pour sa méditation quotidienne.. Le chemin suit un petit cours d'eau entouré de cerisiers. C'est très bucolique mais ça ressemble bientôt plus à un slalom géant pour nous étant donné le nombre de personnes qui se promènent le long du ruisseau. Et dire que nous ne sommes pas encore en Golden Week, ça promet pour la suite. L'extrémité du Chemin nous amène au Temple d'Argent.

 

Contrairement à ce que son nom laisse à penser, le monument est en bois puisque ses bâtisseurs n'ont pas eu le temps de le recouvrir de feuilles d'argent. Le temple est entouré d'un jardin Japonais (ça tombe bien !!) où se mêlent sables ratissés et nature verdoyante. On aurait presque envie de se coucher sur la mousse, entre deux rayons de soleil filtrant au travers des feuilles des cerisiers et des érables... Cela doit être également magnifique en Automne, avec les feuilles des érables rouges. Bizarrement nous en trouvons un (à moins que ce ne soit un autre arbre, à confirmer par un expert...).

Mine de rien nous en sommes déjà à 7km de marche. C'est à peine le tiers de ce qu'il nous reste à faire ! Du coup, nous optons pour le bus pour les autres déplacements, surtout à moins d'un euro le ticket... Les bus, comme les trains, sont toujours ponctuels (limite psycho-rigide de l'horaire).

 

Le bus nous dépose devant le Jardin Impérial. Il fait 57 hectares (d'après notre brochure), dans une ville où les immeubles semblent être construit les uns sur les autres. Nous restons un moment à regarder des jeunes jouer au base-ball, qui est le sport le plus populaire au Japon. Le Parc est vraiment calme c'est agréable, à donner envie de se poser faire une sieste. Après tout pourquoi pas...

 

¾ d'heure de repos et nous repartons pour le dernier objectif de la journée : le Pavillon d'Or.

Nous arrivons sur place à 17h. Sauf que le Pavillon d'Or accueille toujours des moines, et pour les visiteurs, la dernière visite autorisée est...17h !! Donc au lieu de voir ça :

Nous verrons plutôt ça :

 

Dommage... en chemin nous en profitons pour nous trouver un petit écusson du Japon à coudre sur notre sac, à coté de celui de notre Savoie natale.

 

Donc retour bredouille au BakPak. Pour se remonter le moral, nous allons nous faire un petit resto dans les rues de Gion en chemin. Au menu, Sushis et Soba (little Spicy pour Emilie). Comme souvent, il faut se déchausser avant de rentrer. Pas de bol (hihihi) pour eux après notre grosse journée de marche...

 

Nous reprenons la route de l'auberge. Une bonne nuit de repos nous fera du bien avant d'affronter la route du Mont Koya demain. Cette nuit la, nous partageons la chambre avec deux Australiens, qui rentrent de bringue vers 23h. Un des deux va nous faire un festival de ronflements Godzillesques jusqu'à 4h du mat'

 

 

Comme une envie d'essayer l'Opinel tout neuf...  

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    ludo (mardi, 06 mai 2014 09:14)

    nice picture with 2 japanese coed girl style... level 3 ??? (or even 4 !?!)
    LEGEND...........wait for it...........ARY ;)
    la bise les amis. profitez bien

Vous êtes

AmazingCounters.com

à nous avoir rendu visite

Merci !!