Hiroshima

OOOOOOOkonomi-yaki

Le Shinkansen Sakura nous amène confortablement jusau'en gare d'Hiroshima.

 

Nous avons une nuit prévue au Hana Hostel; sorte d'hybride entre le Ryokan et l'auberge de jeunesse. 

L'accueil est en Anglais (ça fait plaisir), nous en profitons pour avoir un tuyau sur un bon restaurant typique pas trop cher. On nous conseille de gouter l'Okonomi-yaki, une spécialité d'Hiroshima.

 

L'Okonomi est une sorte de grosse double galette préparée à même la plaque chauffante. Entre les deux galettes, une bonne épaisseur de choux émincés et des fruits de mer. La double galette est posé sur un oeuf au plat et le tout est généreusement recourvert d'une sauce legerement vinaigrée. Accompagnée d'une biere, c'est le plat préféré de Romain !!!!En plus le cuistot ressemble à une version Japonaise d'un de ses amis cuisinier français...

 

Après tout ça, un bon sommeil sur les lits superposés de l'hostel avant d'entamer la journée à Miyajima, une ile au sud d'Hiroshima. 

Miyajima

L'île de Miyajima est une île sacrée appelée "l'île où cohabitent les hommes et les Dieux".

Le trajet en ferry est pris en charge par notre JRPass, cela serait dommage de s'en priver !!

En plus cela nous permet de fuir le centre d’Hiroshima car aujourd’hui c’est jour de match de baseball : Les Hiroshima Carps VS les Tokyo Giants (le match de l’année au Japon). Autant vous dire que la gare est blindée.

Nous voilà à Miyajima ! Les daims y sont en liberté, et les touristes Japonais aussi…

Nous nous jusqu’au sanctuaire de Itsukushima qui Il a la particularité d'être sur pilotis. À marée basse, le temple est tout simplement dans le sable. A marée haute, il « flotte » sur l’eau.

En se rapprochant du torii (porte sacrée marquant l'entrée du sanctuaire), on peut voir à quelle hauteur monte l'eau en regardant la différence de couleur de ses pieds.

Ce grand torii fait d'ailleurs l'objet de nombreuses photos illustrant le Japon (17m de haut et à marée haute, le spectacle est magnifique)

Nous goutons également sur cette île une spécialité pâtissière en forme de feuille d'érable (il y a beaucoup d'érables sur l'île). On peut suivre la fabrication automatisée de ces petits gâteaux moelleux fourrés à différents parfums. Nous avons goûté ceux au chocolat : délicieux !

 

La fin d'après midi approche, nous retournons près du temple, que la marée vient tranquillement baigner dans ses eaux...

Cool ! On aura quand même un aperçu du Torii à marée haute et, en effet, c'est très beau.

 

Mais nous ne pouvons rester plus, il faut reprendre le ferry qui nous ramène à Hiroshima, pour rejoindre le A-Bomb Dome par le bus. Le jour faibli. L'heure est au devoir de mémoire...

Dans un parc bordé par une rivière, protégé par une grille autour de laquelle sont disposés des panneaux retraçant son histoire, se dresse les ruines du Hiroshima Prefectural Industrial Promotion Hall (aujourd'hui A-Bomb Dome). Elles sont seules survivantes de la déflagration émise par l'explosion de la bombe à environ 600 m au dessus de l'hôpital d'Hiroshima, au matin du 6 août 1945. Les éclairages orangés installés à l'intérieur même du bâtiment, donne l'impression qu'il est en feu. La ville s'est reconstruite autour de lui, on dirait qu'il défie le temps pour s'ériger en témoin du passé, triste témoin de la bêtise humaine. Sur des panneaux d'information, on peut lire aussi que la conservation de ces ruines avaient fait l'objet d'une polémique, certains pensant qu'il était important de se souvenir et d'autres que ce souvenir étant une trop grande souffrance.

Des statues, des stèles, une flamme et autres objets confectionnés par les enfants d'écoles alentours délivrent un message de paix, pour que plus jamais une telle atrocité ne se reproduise.

Une visite émouvante...

 

Nous regagnons le quartier de la gare d'Hiroshima pour s'y restaurer. Nous choisissons d'aller dans un restaurant à Ramen, histoire de goûter à un maximum de spécialités japonaises ! Et il nous faut prendre des forces : ce soir, nous passerons la nuit dans un train ! Alors les ramen sont tous simplement des nouilles qui baignant dans un potage au milieu de divers autres ingrédients au choix (porc, poulet, salade, pousses de soja, oignons...). C'est excellent !

 

Une fois notre festin terminé, nous partons nous balader aux alentours, en attendant notre train. Nous entrons un immeuble commercial. Au rez-de-chaussée, une grande librairie. Nous sommes surpris de voir qu'il n'y a aucune surveillance au milieu de cette multitude de livres et articles de papeterie. Visiblement, au Japon, le vol n'est pas le sport national ;-)

Nous montons à l'étage au-dessus par les escaliers et plus nous approchons, plus un bruit infernal se rapproche. Un contraste violent avec la quiétude de la librairie ! Nous arrivons devant un panneau indiquant "Giga Zone" ... D'accord... Voilà donc un étage entier consacrés aux jeux d'arcade dont raffolent beaucoup de Japonais. C'est juste horrible pour nos oreilles. Il y a toutes sortes de bornes d’arcades ; du simulateur de vol en passant par les Cards RPG et les FPS. Ce qui est surtout frappant c’est que les gamers semblent être en état second devant leur jeux. Flippant !!

Il est temps maintenant d'aller prendre notre train de nuit, direction Aomori, a la recherche des Sakura !!

 

Nous avions la possibilité de prendre des couchettes dans le train en payant un supplément d'environ 70€ mais vu le confort des trains, nous avons jugé inutiles de réserver des couchettes. Ce que nous ne savions pas, c'est que les trains de nuit ne disposent pas de sièges au Japon ! Il y a des compartiments à couchettes individuelles et des compartiments à couchettes communes. Il y a aussi des sas avec des lavabos, des toilettes et même des douches ! Le tout toujours très propre bien sur ! Et nos places étaient donc dans les couchettes communes. Chaque couchette est partiellement séparée par une cloison et dispose d'un drap, un oreiller et une petite lampe. Et même si nous dormons à même le sol, cela reste tout de même relativement confortable. Bon... On y dormirait pas pendant 3 nuits non plus hein !

 

Écrire commentaire

Commentaires: 3
  • #1

    Pee white (jeudi, 08 mai 2014 22:29)

    L'impression de voyager tout en restant à la maison c'est fantastique......en plus j'apprends des choses du bonheur.....merci de nous faire partager votre bien-être .......gros gros bisous à vous!!!!!!!

  • #2

    coco (dimanche, 11 mai 2014 17:11)

    c'est vrai , pat a raison , on voyage gratos et on s'instruit, merci, mais le passage sur la bombe m'a fait verser une larme et drésser les poils!! ça a dû vraiment être émouvant!!

  • #3

    Lélé (mercredi, 14 mai 2014 12:34)

    AAAAAHHHH l'okonmi yaki me rappelle de bon souvenirs MIAM :)
    Sinon vous me faites rêver avec toutes vos super dégustations & découvertes!!!

Vous êtes

AmazingCounters.com

à nous avoir rendu visite

Merci !!