Le Mont Fuji

Fuji-San : le géant endormi

 

Nous ne pouvions venir au Japon sans voir le Mont Fuji. La météo s'annonce encore bonne, nous préparons l'itinéraire pour nous rendre au lac de Kawaguchiko, un des 5 lacs autour du volcan endormi.

 

Entre le shinkansen et le train à crémaillère, nous sommes en moins de 2h à Kawaguchiko.

La crémaillère est tellement pleine que nous trouvons juste deux places par terre. Le trajet dure 45 min, il va falloir être patient. Pourtant au bout de 25min, au détour d'un virage, Fuji-san se montre. Et il en impose le bougre, d'autant plus qu'il est bien dégagé aujourd'hui. En arrivant en gare, nous nous sautons dans le bus. Encore une fois aucune indication de prix en anglais, nous verrons bien ce que nous dira le chauffeur. Heureusement nous avions récupérer une carte à la gare, nous pouvons nous repérer facilement car la route tourne autour du lac.

 

Finalement nous descendons sur la partie nord du trajet, pour se balader le long du lac et trouver de bonnes prises de vue pour les photos.

Il y a un peu d'air mais le paysage vaut vraiment le coup d'œil.

En plus il reste quelques Sakuras, ça peut rendre pas mal avec le Fuji derrière (on vous laissera juger!).

 

Avec le lac en front, Fuji-san donne une impression de sérénité et de grandeur. Le lieu dégage une atmosphère vraiment unique, on ne s'en lasse pas. Le bord du lac est pris d'assaut par quelques pécheurs. Tout est calme, loin du tumulte de la grande ville.

Émilie me montre l'étendue de ses talents à l'harmonica, je sais maintenant qu'il ne faudra pas compter sur la musique pour faire des connaissances ;-)

 

Mais l'heure tourne vite, il est temps de regagner Tokyo et notre auberge de jeunesse avant le dernier train.

 

Sur le quai de la gare nous rencontrons un jeune expat français venu à Tokyo en tant que programmateur de jeux vidéos. Il prendra le même train que nous, ainsi que deux californiens un peu bourrés. Nous espérons avoir de meilleurs aperçus de Ricains lors de notre passage aux US car ceux la (surtout un d'ailleurs!) sont au top de la beauferie!!!

 

La dernière étape sera de trouver le youth Hostel dans Ueno car les adresses Japonaises sont tellement floues que même les locaux s'y perdent.

 

Mais au Japon il y a toujours quelqu'un pour vous aider quand vous avez une carte à la main. Même plusieurs personnes car le temps que le premier fasse le tour du bloc en courant pour nous trouver l'adresse, deux autres Japonais viennent nous prêter main forte. Finalement nous arrivons à bon port pour passer une nuit pour le moins mouvementée...

 

Écrire commentaire

Commentaires: 3
  • #1

    Romain (jeudi, 22 mai 2014 14:54)

    "nous nous sautons dans le bus" WTF!!!!
    Mouahaha

  • #2

    Lélé (jeudi, 22 mai 2014 21:40)

    La photo 3 ma préférée!!! Quoi que j'hésite avec la 5, pas mal aussi...
    Belle description des lieux en tout cas, on s'y croierait...
    des biz :)

  • #3

    Romain (vendredi, 23 mai 2014 04:51)

    Petite faute de frappe passée inaperçue.
    Bien vu Romain, le Japon c'est chaud lol

Vous êtes

AmazingCounters.com

à nous avoir rendu visite

Merci !!