Ayutthaya

Le wat Mahathat

Par Emilie

 

Le soleil est au rendez-vous ce matin, cela fait plaisir de le revoir ! Même si cela donne aussi le ton pour notre visite des vestiges d'Ayutthaya : ça sera donc chaud !!

Notre guest house est idéalement placée : nous sommes à 300 mètres du Wat Mahathat et du parc historique. Ayutthaya était autrefois la capitale du Siam (ancien nom de la Thaïlande, jusqu'en 1939). Ses vestiges historiques sont classés au Patrimoine Mondial de l'Unesco.

 

C'est au guidon de nos 2 super vélos loués pour 80 bahts (moins de 2€) que nous partons à l'assaut des vestiges d'Ayutthaya ! Sur le mien, on peut lire "fromage" à plusieurs endroits. C'est sur, c'est un signe !

 

Premier point d'intérêt : Wat Mahathat. Le temple se situe dans le parc de Phra Ram. Comme c'est souvent le cas, l'entrée est payante pour les étrangers mais pas pour les thaïlandais. Nous découvrons les "restes" du chedi (bâtiment le plus haut du temple surmonté d'un dôme en forme de flèche) et quelques prang (tour sanctuaire de forme phallique inspirée par l'architecture Kmer), le Bouddha assis adossé au chedi ainsi que de nombreuses statues de Bouddha auxquelles il manque les bras ou les jambes ou la tête, et parfois tout en même temps.

Nous ne pouvons nous empêcher de rire devant une pancarte dont les pictogrammes rappellent les règles de bonne conduite dans les ruines des temples. Un des pictogrammes représente un bonhomme qui se place derrière un Bouddha auquel il manque la tête et se fait photographier en faisant dépasser sa propre tête ! C'est vrai qu'on peut avoir de drôles d'idées parfois ! Alors que tous ces vestiges, par leur histoire et la dévotion et l'amour qu'ils suscitent chez la population thaïlandaise, forcent le respect.

La particularité de ce temple est la tête de Bouddha encerclée par les racines d'un gros arbre appelé Banian. Les thaï y voient un message sacré. Et en effet, l'œuvre de la nature est surprenante...

 

Grand palais et Bouddha couché

Shinkansen Thaï??
Shinkansen Thaï??

En selle pour la seconde visite : le parc de Phra Ram. Un endroit très agréable et assez calme. Il y a en fait un petit lac et le parc se compose de petites îles reliées entre elles par de petits ponts. Nous croisons très peu de monde, ça sent la basse saison...

Une fois le parc traversé, nous continuons notre route en direction du Wang Luang. En chemin, nous croisons deux modèles de tuk-tuk que nous ne connaissions pas encore : le tuk-tuk tricycle et le tuk-tuk Shikansen.

 

Nous passons devant un autre temple, le Wat Phra Ram, et apercevons son Bouddha assis et auquel il manque la tête. La plupart du temps, les membres désolidarisés des corps des statues se trouvent par terre, juste à côté d'elles.

 

Nous garons nos montures et nous rendons à pied jusqu'au Wang Luang (Grand Palais) qui représente le centre du pouvoir. Devant l'entrée se trouve un homme avec un gros appareil autour du cou et qui semble plaisanter avec d'autres personnes. Nous le voyons interpeller quelques touristes en criant "Group ! Group !". En fait, ici aussi l'entrée est gratuite pour les Thaï et payante pour les étrangers. Ce monsieur, lui-même Thaï, fait tout simplement entrer gratuitement des étrangers en prétextant qu'il est leur guide ! Il finit par en faire de même avec nous !

 

Ce Grand Palais est impressionnant. Nous pouvons monter les marches de quelques chedis et autres parties dont nous ne connaissons pas les noms.

Des allées ont été tracées entre les vestiges. La nature a, ici aussi, repris ses droits et des arbres poussent sur les allées et autour des vestiges.

 

Nous sortons de l'enceinte du Grand Palais et rejoignons à pied le Viharn Phra Mongkol Bopit. Sur cette place avait lieu les crémations. Au centre, un temple abritant une magnifique statue de Bouddha en bronze. Autrefois, la statue fut soumise aux intempéries.

Le temps de couvrir mes jambes avec l'écharpe que Romain s'était acheté au Laos, et nous pouvons entrer dans le temple. Des gens se sont installés devant le Bouddha et prient, un livre de prières à la main et un ventilateur dirigé vers eux. Dans un coin du temple, on peut voir plein de livres de prières bouddhistes et de ventilateurs mis à la disposition des personnes venues prier.

 

La chaleur étant de plus en plus pesante et notre estomac criant famine, nous décidons de rentrer à la guest house. Mais avant cela, nous voulons voir le Wat Lokaya Sutha et son principal attrait : un immense bouddha couché restauré en 1954. Et cela valait le détour, cette statue de Bouddha est impressionnante.

Elle est drapée dans un immense tissu de soie jaune, ce qui lui confère un aspect plus vivant (même si pour le coup elle représente Bouddha dans l'attente de la mort).

 

Wat Lokaya Sutha
Wat Lokaya Sutha

Mais nous sommes à peine sur place que des vendeurs de breloques et autres babioles nous prennent d'assauts. Et après avoir essuyé nos multiples refus, ils en deviennent même agressifs. On va quand même pas leur acheter leur camelotte pour faire plaisir!

Nous profitons de l'endroit pour se poser un peu quand Romain a son moment "minute artistique". La scène lui rappelle un jeu vidéo. Je vous laisse juger du résultat...

street fighter Thaïlande stage
street fighter Thaïlande stage

Après un jus de fruits bien frais et un petit casse dalle pris sur la terrasse tranquille de la Grand Parents'Home, nous prenons un bus en direction de Bangkok. Cette fois, nous ne repartons pas sans nos fringues sur mesure ! Pour une fois, le trajet est presque tranquille. Pas grand monde dans le bus, conduite à peu près normale, pas de problème de clim ! Je parviens même a m'endormir un peu !

Bangkok, dernier passage (promis!!)

Arrivés à Bangkok, nous nous rendons directement chez James Fashion en taxi. Nous avons bien compris la leçon avec les tuk-tuk et ne prenons désormais plus que des "taxi meter". En effet, plusieurs Thaï nous ont dit que les tuk-tuk exagéraient les prix lorsqu'ils avaient affaire à des touristes. Ça semble logique, bien sur, mais jusqu'ici, nous pensions bien nous défendre avec la négociation. Mais en réalité, nous étions loin du compte. Tant qu'un chauffeur de tuk-tuk accepte le prix que vous lui proposez c'est que vous êtes encore loin du juste prix de la course.

 

Les costumes sont prêts, seules une des vestes est à terminer. Romain fait un essai final. C'est nickel !

Quant à ma robe, le bustier est parfaitement ajusté mais le bas ne tombe pas comme je l'imaginais. Le tissu un peu trop épais fait que le tombé de la robe manque de fluidité. Et je le trouve un peu fade, quelques agréments seraient les bienvenus. Mais nous devons quitter Bangkok et je ne peux plus la faire reprendre. Ce n'est pas grave, je pense pouvoir arranger ça à notre retour en France.

 

Chez James Fashion, on est comme à la maison : on s'installe dans des fauteuils, on vous sert un petit quelque chose à boire et il y a du wifi ! Nous en profitons donc pour chercher un endroit où dormir. Nous trouvons rapidement une guest house à 3 km de là.

 

Une des vestes de Romain n'étant pas tout à fait terminée, les vendeurs de James Fashion notent l'adresse et nous garantissent une livraison pour ce soir, avant 20h, afin de nous éviter de repasser au magasin le lendemain. C'est bien aimable de leur part, espérons juste qu'il n'y ait pas de faux plan...!

 

Nous arrivons à la guest house vers 18h et ne trouvons personne... Après 10 minutes d'attente, le maître des lieux arrive. Ils sont sans pression ces Thaï !! Mais bon, nous prenons ça avec humour, il n'y a rien de grave là-dedans !

Il possède également un restaurant non loin de là dont il nous vante l'excellente cuisine. Après s'être posés un moment, nous décidons d'aller y manger. L'ambiance est très agréable et la situation est excellente : le resto surplombe la rivière Chao Phraya. La carte propose de nombreuses spécialités thaïlandaises dont des jus originaux à base de fleurs ou de plantes ! Pas toujours très bons, mais toujours surprenants ! Le restaurant Steve Cafe & cuisine a reçu le certificat d'excellence 2014 de Trip Advisor. Une adresse à retenir sur Bangkok, donc ;-)

 

Et juste avant de commencer notre festin, nous recevons un coup de fil du gérant de la guest house directement au resto pour nous informer que nos vêtements ont été livrés ! Si c'est pas la classe ça ! Demain, nous pouvons mettre les voiles pour le Sud de la Thaïlande !!

 

Écrire commentaire

Commentaires: 9
  • #1

    Romain (lundi, 21 juillet 2014 09:43)

    L'architecture est vraiment impressionnante et raffinée. Lorsque l'on remet en perspective ces bâtiments qui ont traversé les siècles, avec les moyens rudimentaires dont les bâtisseurs disposaient à l'époque, cela laisse songeur..

  • #2

    Romain (mercredi, 23 juillet 2014 16:04)

    C'est vrai que pour l’époque la multitude de détails est impressionnante. Ces temples la sont encore bien dans le courant Khmer, avec pas mal de similitudes avec Angkor.

    C'est dommage que sur place personne n'a pu me renseigner sur les méthodes de constructions d'origine.
    Par contre l'ensemble est construit sur des terrains sablonneux. Des fois, certaines tours sont bien penchées ;-)

  • #3

    Fae Gillie (jeudi, 02 février 2017 14:48)


    Remarkable! Its genuinely awesome article, I have got much clear idea regarding from this article.

  • #4

    Micha Leisinger (jeudi, 02 février 2017 15:38)


    Howdy! This post could not be written much better! Looking at this article reminds me of my previous roommate! He constantly kept talking about this. I am going to forward this post to him. Fairly certain he will have a good read. Thanks for sharing!

  • #5

    Karina Mccay (samedi, 04 février 2017 18:05)


    This is really attention-grabbing, You're a very professional blogger. I've joined your feed and look ahead to looking for extra of your magnificent post. Also, I have shared your website in my social networks

  • #6

    Makeda Foret (dimanche, 05 février 2017 05:11)


    It's going to be end of mine day, however before finish I am reading this fantastic piece of writing to improve my experience.

  • #7

    Woodrow Kriner (lundi, 06 février 2017 17:26)


    you are in point of fact a excellent webmaster. The web site loading velocity is incredible. It seems that you are doing any unique trick. Furthermore, The contents are masterwork. you have performed a fantastic task in this topic!

  • #8

    Garnet Packard (mercredi, 08 février 2017 18:32)


    It's nearly impossible to find well-informed people in this particular subject, but you sound like you know what you're talking about! Thanks

  • #9

    Terrell Felipe (jeudi, 09 février 2017 06:00)


    Hi Dear, are you genuinely visiting this site regularly, if so after that you will without doubt get fastidious experience.

Vous êtes

AmazingCounters.com

à nous avoir rendu visite

Merci !!