Brisbane

Retour en ville

 Après avoir droppé le campervan nous rejoignons la gare à pieds. Cela nous donne un premier aperçu du poids des sacs + équipement de kite. Il va falloir réduire au maximum les distances de marche...


L'hotel est situé dans le quartier de New Farm, lieu un peu branchouille le soir mais tranquille la journée. Le Bowen Terrasse Hotel est une vieille batisse de style victorien en habillage bois blanc. La gérante n'est pas là mais elle nous indiqué le numéro de notre chambre dans un mail. Toutes les chambres qui n'ont pas encore été attribuée ont la clef sur la porte. Il nous suffit donc juste de trouver notre chambre, et la clef est sur la porte, nous avons tout ce qu'il nous faut à l'intérieur. La chambre est propre et les espaces communs également. Il n'est pas rare en Australie d'avoir une chambre avec salle de bains et toilettes communes si vous souhaitez ne pas payer plus de 80 $. Mais en général, dans les hôtels, les espaces communs sont assez respectés, contrairement aux backpackers. Nous resterons tranquillement sur place pour notre première soirée.

La city

Le lendemain, je pars explorer les environs le temps qu'Emilie se prépare. J'en profite pour m'arrêter dans une boulangerie française : ce matin nous aurons des croissants (plutôt bons d'ailleurs) au petit dej.   Dans l'hôtel, un jeune français fait le ménage. Il est à Brisbane depuis 6 mois et travaille dans un restaurant. En échange d'un lit, il fait 2h par jour de nettoyage des parties communes. Il nous conseille de prendre le bateau sur la rivière pour rejoindre la City, le cœur de Brisbane. D'autant plus que ce bateau est gratuit...

En fin de matinée, nous partons à la découverte de la ville. L'embarcadère est à une vingtaine de minutes de marche. En nous installant dans le bateau, nous retrouvons la famille bordelaise rencontrée à Agnès Water ( le monde est décidément petit...) Puis 15 minutes de bateau plus tard nous posons le pied sur le port de la City. Les skycrappers se dressent devant nous, propageant leurs ombres sur les rues environnantes. C'est ici que sont condensées les boutiques et restaurants de la ville et le moins que l'on puisse dire c'est que nous ne sommes pas seuls. Pourtant l'atmosphère n'est pas oppressante comme dans les grandes villes d'Asie. Nous visitons Queen Street, LA rue est vraiment animée avec de nombreux concerts de rue, des magiciens, des clowns etc. J'en profite pour changer la batterie de l'iPhone (40$AUD quand même). Avant de reprendre le bateau nous faisons des provisions pour les repas à l'hôtel avec le traditionnel pain de mie et le nécessaire pour les pâtes carbo.

Le retour à l’hôtel sera rapide car nous avons rendez vous dans la soirée avec Marie-Laure, une copine à Fanny qui vit depuis plusieurs années à Brisbane. Juste le temps de se faire un petit diner et de prendre une douche que nous retournons à l’embarcadère pour rallier notre point de rencontre au sud de la ville, sobrement dénommé « South Brisbane ».

Après une bonne demi-heure de marche nous arrivons au West End Market où Marie-Laure nous présente à ses amis. Nous irons boire une petite bière dans un bar non loin de là. Marie-Laure nous parle de son quotidien australien qui semble lui convenir car elle ne sait pas si elle retournera bientôt en France. Puis nous retournons à l’Hotel par le dernier bateau pour se coucher après cette journée bien chargée. Merci Marie-Laure pour ce (trop) court moment.

Le lendemain nous profitons d’un réveil plus matinal que la veille pour se faire une bonne ballade le long de la Brisbane River. Nous empruntons le Story Bridge puis arpentons la piste cyclable le long des berges. C’est un dimanche ensoleillé, comme souvent ici (300 jours de soleil/an) et les australiens profitent des barbecues pour pique-niquer en famille. Il y a beaucoup de joggeurs et cyclistes. Certaines falaises sont même prises d’assaut par des grimpeurs qui goutent aux joies de l’escalade. Nous finissons par atteindre le lagoon, où les habitants viennent prendre un bain de soleil (ou un bain tout court). Une forêt tropicale est même plantée autour avec un chemin sur pilots, un temple Tibetain et des billabongs. Nous verrons même un gros lezard posé tranquillement entre les passants.

En fin de matinée nous retournons à la city pour luncher. C’est le weekend les rues sont bondées et nous trouvons difficilement une place en terrasse. Après le lunch, nous allons checker les prix des transports pour rejoindre Cooroy, le lieu de notre prochain HelpX. Nous en profitons pour acheter des GoCard, pour bénéficier e 25 à 30% de réduction sur les transports publics. Nous devons également passer à la Poste pour envoyer nos cartes postales mais celle-ci est bien sur fermée le dimanche… Par contre sachez que le wifi est gratuit et très rapide au parc en face de la Poste.

Nous retournons à l’hotel avec une marche de 10 km dans les jambes pour faire nos bagages pour le lendemain. Nous profiterons une derniere fois de la magnifique vue « by night » de Brisbane.

Brisbane : bilan

Brisbane nous est apparu comme une ville dynamique, avec des infrastructures modernes pensées pour rendre agréable la vie de ses citoyens. D'ailleurs la population locale est accueillante et souriante, portée par la douceur du climat, jamais moins de 10 degrés en hiver. D'ailleurs difficile de croire que de terribles inondations ont eu lieu ici en 2011. Une ville où il fait bon vivre, ce qui explique la forte croissance de la population sur les dix dernières années. Les backpackers ne s'y trompent pas et il est fréquent d'en croiser dans les différents jobs de la ville. 


Toutefois Brisbane reste à l'image de l'Australie, un endroit "jeune" de sa propre histoire et culture. Nous avons senti que la ville cherche à se trouver une identité comme ses grandes cousines Sydney et Melbourne, en multipliant les musées, expos et espaces artistiques. 

 Il y a tout à parier qu'elle sera une des destinations majeures de l'Australie dans les années à venir !! 

Pour notre part, nous avons apprécié le séjour dans la capitale du Queensland, qui nous a changé du joyeux bor... des villes asiatiques.


Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Fanny (dimanche, 26 octobre 2014 18:15)

    J'ai comme l'impression que vous kiffer un peu partout où vous allez! Ca fait plaisir!
    Et ça fait encore plus plaisir de voir une photo de Marie-Laure!!!
    En tout cas votre blog est vraiment génial.
    Hâte d'avoir encore de vos nouvelles!

Vous êtes

AmazingCounters.com

à nous avoir rendu visite

Merci !!