Sunshine Coast

Cooroy : Hakunamatata

Nous voila repartis pour un nouvel HelpX, en espérant qu'il se passera aussi bien que le premier.

Nous avons donc rendez-vous avec Caroline (prononcez Carolaïne) à la gare de la ville de Cooroy. Enfin quand on dit ville, c'est en fait un centre ville de 3 rues avec des maisons en périphérie. Tout de suite beaucoup plus calme que Brisbane. D'autant plus que la maison de Caroline est située à 5 kilomètres du centre. C'est d'ailleurs ce qui pêche dans notre passage australien : l'absence de véhicule. Vue l'éloignement des maisons en dehors des grandes villes, le fait de ne pas être indépendant est vite handicapant.

Nous sortons du "centre" et empruntons une route peu fréquentée, amenant visiblement dans la petite montagne de Cooroy. Puis nous arrivons devant le portail de la maison "Hakunamatata". Tout de suite, ça met dans l'ambiance !

La demeure est immense (plus encore que celle de Vicki et Byron) avec piscine, jacuzzi, parc pour les 2 chevaux (l'animal), deux garages, deux hangars, etc etc. Le tout dans une déco très africaine.


Autour d'un thé, nous sommes présentés au reste de la famille ; Giles le père et Sarah leur fille cadette. Ils vivent en Australie depuis 8 ans. Auparavant, ils habitaient près des chutes Victoria au Zimbabwé. D'ailleurs ils ont un fort accent Sud-africain ( enfin pour les australiens parce que pour nous ils sont aussi difficiles à comprendre que les locaux ;-))

Caroline travaille pour NEWAYS, une société de produits de soins personnels sans ingrédients "controversés". Et elle adore son travail ! Giles travaille quand à lui dans le bois. Il nous l'a expliqué plusieurs fois mais impossible de comprendre...


Le séjour sur place sera très agréable, nos hôtes nous mettent rapidement à l'aise. Le gros de notre travail sera de préparer la maison à la visite des propriétaires : débroussaillage, ponçage, peinture et nettoyage sont au menu. 

Malheureusement nous n'aurons pas beaucoup de photos pour illustrer nos propos car pendant le séjour nous avons accompagné Caroline à une réunion de travail NEWAYS et nous avons perdu notre appareil photo. Malgré plusieurs tentatives pour le retrouver il a fallu nous rendre à l'évidence, nous ne remettrons jamais la main dessus. Heureusement, nous avions fait une sauvegarde 2 jours plus tôt mais juste des photos donc toutes les vidéos faites en Australie sont perdues. Les boules !


La petite anecdote qui fait rire : 

Un matin, Romain redescend au portail pour poncer l'autre face. Les nuits étant toujours bien fraîches, nous nous levons souvent avec le nez un peu pris. Romain, reniflant, marche donc vers le portail. Puis le besoin d'expectorer se fait ressentir. Personne n'étant autour, il peut se permettre de déloger le moltron récalcitrant pour l'envoyer le plus loin possible. Mais la petite chienne Mana a pris l'habitude de venir avec nous lorsque l'on travaille dehors. Attention, c'est le moment de se concentrer et de visionner l'action dans sa tête, car ça va très vite : tout en marchant, Romain tourne la tête, envoie son projectile, Mana passe au même moment en courant à côté et le prend en pleine tête !! Je me marre toute seule rien qu'en écrivant cette histoire !
Romain tente d'attraper Mana pour enlever toute trace de cet incident mais la chienne est en mode jeu et ne se laisse pas attraper... Et là, Giles arrive et appelle Mana ! Pris au dépourvu, Romain met ses gants de jardinage, réussi à attraper le chien et lui frotte rapidement la tête "Alors Mana, on veut jouer ? Good girl Mana, bon chien " et hop, on essuie les gants dans l'herbe, ni vu, ni connu ! Mana a eu les poils de la tête un peu collés pendant 3 jours, mais c'est passé inaperçu ;-)

Noosa Head

Giles nous emmène également deux fois à Noosa, à 20 mn de Cooroy. Il s'agit d'une jolie petite ville en bord de mer, très ensoleillée, très agréable. La plage principale est bien remplie, avec l’eau turquoise de rigueur et de magnifiques châteaux de sable. Il y a même un petit lac avec quelques jolies maisons au bord, que Giles nous présente comme les "million dollars houses". Ce sont donc des maisons appartenant à de riches personnes et desquelles ils peuvent partir avec leur bateau pour aller en mer... Si c'est pas la belle vie ça ! D’ailleurs même le centre ville annonce la couleur : boutiques de luxe, café à 7$, gros 4x4. Le petit paradis hippie à bien évolué. L’endroit reste toutefois très plaisant, avec ses chemins dans les parcs nationaux de Noosa et Great Sandy.

Il y a aussi une balade qui part de la plage de Noosa pour aller à une autre plage isolée. Le chemin passe dans le bush, où nous pouvons observer des koalas dans les arbres, et est ponctué de quelques points de vue surplombant la mer. Du haut des falaises, nous pouvons voir les surfeurs agglutinés sur 50m² de mer, attendant chacun leur tour la vague. La plage que nous trouvons au bout de ce chemin, après 1h30 de marche, est une jolie plage assez déserte, sur laquelle s'échouent des vagues en gros rouleaux et se baladent quelques personnes ne portant qu'un chapeau sur la tête, et rien d'autre. Sympa ;-)

Pour le retour, nous passons par les Hell’s gates… Il s’agit en fait de la pointe de la falaise où le vent s’engouffre et remonte violemment, pour le plus grand bonheur d’Emilie qui se prend pour un oiseau ;-)

Boreen Point et Lac Cootharaba

Notre HelpX suivant se passe dans le petit village de Boreen Point, en bord du lac Cootharaba, au sein de la famille Henry.


Nous sommes accueillis par Geoff, rapidement suivi de son fils Jake puis de sa femme, Margaret. Geoff est une vraie pile électrique, plein d'entrain et sympathique mais qui ne tient pas en place. 
Jake a 14 ans, les cheveux mi-longs, blond, le parfait look du surfeur. Et Margaret, est une femme douce et gentille, elle écoute son mari en souriant et en levant parfois les yeux au ciel, comme un signe d'exaspération, mais toujours avec le sourire ! Et nous découvrirons par la suite qu'elle est très cultivée. La preuve : nous avons déjà vu que les australiens comprennent "Homer" quand Romain se présente. Et la où tout le monde dit : "Homer, comme dans les Simpsons", Margaret, elle, se distingue par son "Homère, comme dans "l'Odyssée".


A peine arrivés, Geoff nous rebaptise déjà Rom' et Em', puis nous fait grimper dans sa petite Ford Fiesta pour nous faire faire le tour du village. Nous aurons également droit à une session surf à Noosa, enfin pour Romain seulement. Il a droit à un rapide briefing sur les "codes" des surfeurs avant d'aller dans l'eau : "ne droppe pas le surfeur en amont du break, sinon c'est baston ; attend ton tour pour la vague, sinon c'est baston ; laisse passer les short board sinon c'est baston..." et sinon la convivialité des surfeurs, elle est où? Romain passera une heure dans l'eau entouré de 20 autres surfeurs, sans avoir l'occasion de chopper une vague. On est bien loin du fun du KiteSurf... La session surf se clôturera par un passage au Macca's, surnom du McDo en Australie.


Notre "accommodation" est un espace attenant au garage, qui a été aménagé à la fois pour que Jake puisse recevoir ses copains et pour accueillir les helpers.  Il y a deux petits canapés dont un est convertible, deux lits superposés, un billard, un frigo, deux tables et un coin laundry dont nous pourrons nous servir pour notre linge. Le travail consistera à peindre des escaliers et à jardiner pour Romain et le grand ménage de la maison et la cuisine pour moi, le tout entrecoupé de longs "Smoko", une sorte de pause autour de 10h30 pour un thé et des biscuits, que nous prenons plaisir à partager avec Geoff.

La famille Henry nous a rapidement mis à l'aise et nous profitons de notre temps libre pour se balader dans Boreen Point et le long du lac. Le coin est très calme, les gens sont souriants et il y a même des perroquets sauvages dans les arbres. Sauf qu'il n'y aura pas de vent de la semaine pour kiter, et qu'une semaine à Boreen Point c'est long, très long et ça devient vite "Boring Point". Heureusement Geoff nous amènera au Pub du coin et Romain aura droit à une journée boire des bières pêche entre hommes sur le lac. 


Geoff nous initiera également au Slang, l'argot australien qui rend les conversations encore plus incompréhensibles : bare foot = pieds nus, heat the frogs and toads = prendre la route, smoko = pause du matin au boulot, jam jare = voiture, rub a dub dub = pub...


Au final, nous avons passé un séjour agréable en compagnie de la famille Henry. Il aura juste manqué un peu de vent pour profiter des eaux calmes et plates du lac Cootharaba.

Geoff aura la gentillesse de nous conduire jusqu'à l'arrêt de bus pour la suite de notre aventure vers Tin Can Bay et Rainbow Beach.

Écrire commentaire

Commentaires: 3
  • #1

    Fanny (jeudi, 30 octobre 2014 19:21)

    Emilie tu rigolais peut être en écrivant l'anecdote qui fait rire, mais moi j'étais pliée en la lisant!! Je visualisais bien Romain... Ca me rappelle une histoire avec une peau de mandarine!!!!
    Bisous à vous 2

  • #2

    Magali D (samedi, 01 novembre 2014 19:05)

    On en apprend beaucoup en vous lisant, je ne connaissais pas le terme: moltron!
    Quand au château de sable,où sont les seaux qui servent de moule?
    Bisous bisous

  • #3

    Romain et Emilie (lundi, 03 novembre 2014 01:31)

    @ Fanny : Mdr l'histoire de la mandarine... N'empeche que je brillais pas avec ce chien qui voulais pas se laisser attraper.
    @ Maman : Pas trouvé les seaux ! je me demande toujours comment ils ont fait pour faire tout tenir...

    Bisous

Vous êtes

AmazingCounters.com

à nous avoir rendu visite

Merci !!