Tin Can Bay et Rainbow Beach

Tin Can Bay

Avant d'arriver à Tin Can Bay, notre voisin de bus est descendu en oubliant son appareil photo sur le siège ! Hasard ? Coïncidence ? Karma ?! Nous perdons notre appareil photo  et la semaine suivante nous en trouvons un ! 

Qu'importe, notre idée première n'est certainement pas de garder cet appareil photo. Nous laisserons notre adresse au chauffeur au cas où ! 
Une fois arrivés à notre hôtel à Tin Can Bay, nous checkons la carte SD et y trouvons le nom du propriétaire de l'appareil. Nous cherchons donc sur Facebook et tombons sur un compte dont la photo de profil est une photo que nous avons dans la carte SD. Bingo ! Un vrai travail de détective ;-)
Romain envoie donc un message via Facebook à ce jeune allemand pour lui indiquer que nous avons son appareil photo. Pour avoir vécu la contrariété que représente ce genre de perte, nous mettons tout en œuvre pour rendre son bien à ce jeune homme. 

 

Nous sommes à Tin Can Bay pour 3 jours. C'est une petite ville très tranquille et très ensoleillée, en bord de mer. Nous passons ces 3 jours en mode détente, à prendre notre temps, à nous promener dans les jolis quartiers résidentiels, à faire des séances de running sur l'esplanade qui longe la mer, et sur laquelle un parcours équipé d'appareils de musculation et fitness a été aménagé.

Le dernier jour, nous nous levons autour de 6h et partons voir les fameux dauphins de Tin Can Bay. Il y a quelques années, des habitants de Tin Can Bay avait soigné un dauphin qui s'était échoué au port, blessé suite à une attaque de requin. Depuis, ce dauphin revient tous les matins, accompagné de deux ou trois autres. Ils portent tous des cicatrices causées par des requins. 


Arriver tôt peut permettre d'avoir un moment privilégié avec les dauphins. Vous pouvez entrer dans l'eau, jusqu'aux genoux et voir les dauphins vous tourner autour et parfois s'arrêter à vos pieds. Cela avant l'arrivée des touristes. Pour nourrir les dauphins, ou plutôt le dauphin (votre ticket à 10$ vous donnera droit à une sardine pour un dauphin !), il faut attendre 8h. Un conseil : avoir une personne à proximité qui se tienne prête avec l'appareil photo si vous souhaitez immortaliser l'instant, car cela va très vite. Un organisateur vous explique comment donner le poisson. Vous prenez votre poisson dans la main, vous approchez de votre dauphin, il sort son long bec de l'eau et prend rapidement le poisson de vos mains. Merci, bonne journée, au suivant !

En résumé, arriver tôt et profiter en petit comité des dauphins qui viennent autour de vous, c'est vraiment sympa. Prendre son ticket à 10 $, être contraint d'attendre jusqu'à 8h, voir la plage se remplir, faire la queue et donner furtivement un poisson à un dauphin, ça ne vaut pas vraiment le coup.

En tout cas, nous avons passé 3 jours très agréables à Tin Can Bay, le soleil et la douceur étaient au rendez-vous. Nous avons rechargé nos batteries et sommes prêts pour notre nouvel helpx à Rainbow Beach.

Rainbow Beach

A notre arrivée à Rainbow Beach, nous profitons de la plage (une des 25 plus belles plages d’Australie) en attendant l'arrivée de nos hôtes. Le soleil tape fort, le ciel est bien bleu et, en effet, la plage est superbe. L'eau arbore ces jolies nuances de bleu turquoise au bord et de bleu marine au large. Nous laissons nos sacs au poste de lifeguard et Romain s'offre le plaisir de déplier le kite pour une petite session dans les vagues.

 

Après 2h de détente sur la plage, nous rencontrons Sam et Ernie, qui sont venus nous chercher en 4x4 pour nous amener chez eux. Ils semblent plutôt détendus et sont très souriants. Ils portent la gentillesse sur leurs visages. Sam semble un peu inquiète car ils ont deux gros chiens, Bunjee et Cooper, avec lesquels il faut visiblement prendre des précautions particulières. Nous la rassurons en lui disant que nous aimons beaucoup les animaux et que nous avons en général un bon contact avec eux.

 

On nous présente ensuite notre "nouvelle maison". Sam et Ernie ont aménagé un vaste espace dans leur grand garage pour accueillir les helpers. Il y a de la moquette au sol, un coin salon avec canapé, fauteuils et table basse, une grande cuisine toute équipée et dans le fond, une immense caravane. Nous ne nous servirons de la caravane que pour dormir, les coins cuisine et salle d'eau n'étant pas utilisables. Le frigo et les placards sont pleins et Sam nous invite à lui signaler dès que nous avons besoin de quelque chose. Notre salle de bain se trouve à l'extérieur, à 10 pas de notre espace. Nous avons absolument tout ce dont nous avons besoin et surtout, c'est très propre et ordonné. J'aime ;-) 

 

Dans la propriété, se trouve aussi le magasin d'accessoires de pêche de Sam et Ernie, plusieurs hangars avec des bateaux et des stocks de produits pour le magasin. Puis, un ponton avec un gros bateau et deux autres plus petits, à moteur, destiné à la location. Et ce n'est pas tout, il y a même des canoës à louer et ... Un bateau barbecue ! Nous avons adoré le concept : c'est un bateau un peu plus gros que les autres avec une table et un banc entourant toute la table et pouvant accueillir une dizaine de personnes. À l'avant, il y a un support pour les cannes à pêche et une plaque chauffante pour faire griller les poissons fraîchement pêchés ! Ça laisse rêveur ... Il faut savoir qu'en Australie, la pêche est quasiment élevée au rang de religion.  

En ce qui concerne nos missions quotidiennes, on peut dire qu'elles sortent un peu de l'ordinaire ! Tous les matins, nous devons ouvrir le magasin et mettre en place tous les panneaux publicitaires dans la pelouse, devant l'entrée. Ensuite, nous partons sur le ponton pour préparer les bateaux loués par les clients. Lorsque les bateaux reviennent, nous devons les débarrasser de leur équipement et les nettoyer. Puis nous rangeons les panneaux publicitaires du magasin à la fermeture.

Ce sont nos taches principales. À côté de cela, nous tondons la pelouse, lavons les voitures, jardinons, aidons à l'entretien du magasin, rechargeons le bois à la vente, préparons des sacs de 250 grammes de poissons congelés servant d'appâts pour la pêche, débarrassons le bush à côté de la maison de ses feuilles et branches mortes, et faisons quelques autres petits travaux de nettoyage tels que la terrasse de la maison, le mobilier de jardin... 
Romain est également chargé de manœuvrer le tracteur pour sortir les autres bateaux de leur garage. Bateaux que nous devrons ensuite nettoyer. Au début, je suis un peu jalouse, j'aimerais bien conduire le tracteur moi aussi ! Mais finalement, j'aurai le privilège de conduire le petit tracteur qui sert à tondre la pelouse. Me voilà satisfaite ;-)

Le travail se fait en douceur, Ernie nous invite à prendre un smoko tous les matins et nous libère généralement au bout de 3 ou 4 heures de travail effectif. Nous aurons même droit à un spécial smoko : Ernie nous a fait un beer damper. Le damper est une spécialité australienne, un cake bien riche qu'Ernie agrémente avec de la bière. On le mange avec du beurre salé et du sirop d'érable, pour faire plus riche que riche ;-) 

Nos quinze jours à Carlo Point se déroulent tranquillement, entre journées ensoleillées, nettoyage de bateaux et moments partagés avec Sam et Ernie devant les plus beaux couchés de soleil qu'il nous ait été donné de voir jusqu'à présent. 


Ernie nous a prêté ses canoës pour des balades sur la baie, où nous avons eu la chance de voir des raies. Le reste du temps, Sam nous emmène en ville ou à la plage. Et nous avons eu aussi l'opportunité de monter la Carlo Sandblow, une énorme dune au dessus de Rainbow Beach, et de laquelle nous pouvons voir d'un côté la partie "ville", habitations et forêt et de l'autre l'océan à perte de vue... Comme un petit air de d'une du Pila...


Nous avons beaucoup sympathisé avec Sam et Ernie. Nous dînerons un soir avec eux et leur amis,le tout bien arrosé par le rhum "maison" d'Ernie. Sam aura également pleins de petites attentions pour nous, comme nous offrir une bouteille de vin pour notre soirée "date" au restaurant, ou encore encourager l'addiction de Romain au chocolat en lui ramenant 2 tablettes (qui ont d'ailleurs mystérieusement disparues en moins de 24h). Même Bunjee et Cooper nous ont adoptés ! D’ailleurs, Ernie nous glisse que c’est la première fois que le contact entre les chiens et des helpers se passe aussi bien !



Aaaaah, cet helpx se passe tellement bien que j'en oublie de parler des sandflies ! Et pourtant elles nous auront emm.... du début à la fin !! Les sandflies sont ces espèces de tout petits moustiques de la taille d'un moucheron dont la morsure entraîne des petits boutons qui peuvent rester une à deux semaines et démangent terriblement, au point parfois de vous réveiller la nuit et vous empêcher de vous rendormir... Une vraie plaie ! Comme nous a dit Sam le dernier jour, il y a un prix à payer pour vivre dans un coin de paradis et pour eux, ce prix c'est les sandflies.

L'heure de la fin de notre 4ème helpx sonne déjà... cela passe tellement vite !

Sam et Ernie ont fait preuve d'une extrême gentillesse. Ils nous même proposer de rester un jour de plus pour pouvoir faire notre excursion sur Fraser Island. Vraiment, nous pourrons dire que nous avons rencontré des personnes extraordinaires en Australie...

Nous passerons une dernière bonne soirée en compagnie de nos chers hôtes, à discuter de tout et de rien, assis dehors à la lueur des bougies…


C'est avec émotion que nous quitterons Carlo Point et encore plus nos merveilleux hôtes.
Nous laissons Ernie et son regard rieur, lui faisant promettre de prendre bien soin de lui.
Sam nous emmène à l'arrêt de bus et nous serre dans ses bras, les larmes aux yeux...

Encore une bien belle rencontre que nous ne sommes pas prêts d’oublier.

Écrire commentaire

Commentaires: 6
  • #1

    Marlène (jeudi, 06 novembre 2014 10:22)

    Trop bien ce job! J'aurais bien aimé m'occuper des bateaux comme ça! Trop cool!!! Bisous!

  • #2

    Myriam (samedi, 08 novembre 2014 09:36)

    Ces australiens sont top,on devrait prendre exemple.
    Travailler sans stress et avec la banane rien de mieux niveau prof.
    Romain devrait comprendre.
    Bonne continuation
    Myriam

  • #3

    Romain & Emilie (mardi, 11 novembre 2014 06:24)

    @ Marlène : C'est clair que c'était vraiment cool comme taf. Je vais penser à une reconversion en rentrant hihihi ! bisous
    @ Myriam : Va falloir négocier une formation à Rainbow Beach avec M Raguin on sait jamais. En tout cas c'est sur que ça change !!

  • #4

    Romain (mardi, 18 novembre 2014 13:28)

    Beau regard complice entre Sam et Ernie sur la dernière photo, très touchant..

  • #5

    Creola Schroyer (samedi, 04 février 2017 15:57)


    Awesome post.

  • #6

    Arnette Theiss (lundi, 06 février 2017 23:27)


    I really like what you guys are up too. Such clever work and exposure! Keep up the superb works guys I've added you guys to my blogroll.

Vous êtes

AmazingCounters.com

à nous avoir rendu visite

Merci !!