Christchurch et Akaroa

Christchurch : l'heure du WOF

Nous voilà de retour à Christchurch. Nous y passerons la nuit et demain, nous nous occuperons des formalités pour le van : WOF et paperasse. C'est nécessaire et ça ne devrait prendre qu'une journée, nous essayons donc de contenir notre impatience de reprendre la route.

Nous repassons voir Shailesh afin qu’il nous renseigne sur un bon garage pour passer le WOF (Waranty Of Fitness, le contrôle technique Néo-Zélandais). Bimlesh à l’air content de nous retrouver, heureusement qu’il ne vomit pas quand il est heureux ;-) Malheureusement il est un peu tard pour passer au garage, nous devrons attendre le lendemain. Emilie nous dégote un plan gratuit pour la nuit avec en prime des douches chaudes à 2$ et du wifi gratuit : la piscine de Christchurch.

 

Le lendemain nous nous rendons au garage vers 14h pour le WOF. Après une heure de vérification des points critiques du van, le mécano nous annonce 2 défauts, l’éclairage de plaque arrière et le feux avant gauche qui ne s’allume pas. Damned ! Pourtant nous avions checker les feux la veille et ils fonctionnaient tous. Bon je suis parti pour mettre les mains à la pâte. Il s’agissait d’un faux contact dans la commande des phares. Par contre, le temps de diagnostiquer, trouver les outils et l’ampoule de plaque et réparer, nous revenons au garage 10 minutes après sa fermeture. Argghh nous allons devoir passer une nuit de plus dans cette ville. Tant pis nous profitons de ce temps pour nous trouver une couette de lit et des éclairages pour  l’intérieur du van.

 

Après une deuxième nuit à la piscine, qui sera suivie d’une séance matinale de natation, nous retournons au garage pour la contre-visite et faire valider le WOF. Nous passons également à la poste pour « acheter » des kilomètres. Il s'agit en fait d'une redevance pour les véhicules diesel, on paye cette taxe sur le nombre de kilomètres que l'on pense faire, par quantité de 1000, 2000 ou 5000. Mais le diesel reste tout de même plus intéressant que l’essence. Bon tout est réglé, quittons cette ville pour de bon. Mais comme nous sommes maudits avec Christchurch, toutes les rues que nous devons emprunter sont fermées pour travaux, nous nous retrouvons dans des voies à sens unique et nous tournons un moment avant de finalement reprendre la route de la Péninsule de Bank.

 

Akaroa et la péninsule de Bank, French touch ?

La route qui relie Christchurch à Akaroa était, une fois de plus, un moment d'émerveillement pour nous. L'ascension vers Hilltop est l'occasion d'avoir un superbe point de vue sur toute la vallée environnante.

Les courbes goudronnées qui serpentent au milieu des étendues vallonnées d'un vert éclatant... C'est aussi ça la Nouvelle-Zélande ! Des paysages qui vous laissent bouches bées. Dans ces moments là, on voudrait avoir nos familles et amis près de nous, pour qu'ils voient ces panoramas de toute beauté, pour partager ensemble ces images qui nous émerveillent, pour qu'eux aussi ils se sentent minuscules au milieu de ce grand paradis de verdure accueillant parfois en son milieu, un lac d'un bleu pur. On dirait un joyau qui irradie jusqu'au ciel ! (oui le grand air, ça inspire !)

 

D'ailleurs, le ciel est mitigé aujourd'hui (encore), entre éclaircies et nuages gris. Mais même sous les nuages gris, les paysages sont beaux ! Ils prennent d'autres formes, d'autres couleurs, cela vaut le coup de les voir sous le soleil ou sous la pluie.

 

Nous arrivons en fin de journée à destination. Ce jour-là, assombrie par les nuages gris qui ne laissent maintenant plus entrevoir le moindre azur, Akaroa nous semble un peu triste...

C'est dans ce village même, au coeur de la Péninsule de Banks, qu'une tentative de colonisation française a échoué il y a des années. C'est pour cela que, sous ses airs de petit village français, Akaroa n'en n'est pas moins bien Néo-Zélandaise. Elle ne garde comme héritage de la tentative de colonisation que les noms de rues français et quelques boulangeries ou crêperies qui se veulent "à la française" mais qui, bien que très bons, n'ont rien de l'exquise french touch ;-)

Il parait même que certains habitants ont un nom de famille francophone et en sont extrêmement fiers ! Chaque année, au mois d'octobre, a lieu à Akaroa la "french fest" : deux jours d'animations avec marché, concerts...


Nous passons la nuit sur un parking en bord de mer, bercés par le bruit des vagues. Le lendemain matin, nous avons le plaisir d'être réveillés par les rayons de soleil qui se frayent un passage entre les rideaux du van. Le village est calme, encore peu fréquenté à cette période de l'année et le fond de l’air est frais. Un paquebot de croisière est de passage dans la baie.

La veille, nous avons repéré une petite crêperie dans laquelle nous avons décidé de prendre notre petit déjeuner ce matin, avant de reprendre la route.

Mais nous ne pouvons quitter la Péninsule de Banks sans avoir emprunté la scenic road qui nous emmènera sur les hauteurs et nous offrira des points de vue à couper le souffle, encore une fois...

 

On ne se lasse pas de ces immenses étendues vertes, dans lesquelles paissent tranquillement des centaines de moutons. L'herbe est tellement verte et soigneusement entretenue par les moutons, que de loin, on dirait un grand tapis verts à pois blancs !


Le soleil aura été de courte durée puisque des nuages gris envahissent rapidement le ciel. L'horizon bien dégagé nous laissent apercevoir des rideaux de pluie qui arrivent au loin. Et comme un mauvais présage, cette pluie sera porteuse d'une nouvelle qui va jouer les trouble fête...

 

Marie, notre interlocutrice chez Travelnation pour les billets d’avions, a répondu à un mail que nous lui avions envoyé et par lequel nous demandions à ce que notre vol Auckland/Santiago du Chili, initialement prévu le 28 novembre, soit décalé autour du 15 décembre. Mais la réponse de Marie semble sans appel : "impossible de décaler, c'est le vol le plus chargé au monde, tout est booké jusqu'à fin mars ! Il ne faudra donc pas louper votre avion le 28 novembre !"

 

Quoi ??! Nous venons d'acheter un van, nous commençons réellement le road trip depuis hier, et dans une semaine, il faudra déjà pensé à le revendre et quitter la Nouvelle-Zélande encore une semaine plus tard ?? Oh non, ça n'est pas possible... La Nouvelle-Zélande, une des destinations que nous étions le plus impatients de découvrir... Notre van que l'on a mis tant de temps à trouver... et ces deux jours supplémentaires de galère à Christchurch pour le WOF... Tout ça pour rien ! Nous avons deux semaines pour visiter les deux îles et vendre le van ! Cela s'annonce vraiment tendu...

 

Nous continuons notre route, essayons de profiter, même si le cœur n'y est pas. Mais si nous n'avons plus que 15 jours à passer ici, alors il faut dévorer chaque instant.

 

Nous faisons un arrêt à Ashburton, une ville à mi-chemin entre Akaroa et le lac Tekapo, notre prochaine destination, pour profiter du wifi de la bibliothèque et trouver une solution à notre vol. Effectivement toutes les dates semblent être prises, il ne reste que des billets à plus de 2000€. L'atmosphère est tendue, on ne fait que penser à notre vol...


Puis nous prenons la route du lac Tekapo pour y passer la nuit et tenter de profiter d’une randonnée le lendemain.

Tekapo est un village d'altitude très calme, connu pour son sublime lac aux eaux bleues turquoises.

 

Nous nous garons en face d'un backpacker, pour passer la nuit incognito ;-)

 

Vers 22h30, je passe un coup de fil à Marie, qui commence sa journée à 10h30 le matin à Londres. Mais elle est en double appel et n'est pas disponible pour m'écouter. Le vol ne peut pas être décalé, c'est impossible, me dit-elle une fois de plus. Alors, dans un dernier élan d'espoir, je lui envoie un long mail, lui expliquant notre situation qui devient compliquée avec l'achat de ce van. Je la supplie presque d'essayer encore, de trouver une solution.

Puis, on se couche, pas vraiment confiants quant à l'issue de notre demande, mais bon, nous verrons cela demain matin...

Écrire commentaire

Commentaires: 5
  • #1

    Emilie (dimanche, 07 décembre 2014 10:02)

    C'est super beau profitez bien !!! On aimerait trop être avec vous ... Et je suis sûre que tout va s'arranger pour vos billets, vous avez tout réussi pour le moment y'a pas de raison que ça s'arrête ... Gros bisous

  • #2

    Pat (dimanche, 07 décembre 2014 11:12)

    Bin du coup vous êtes où??? Toujours en Nouvelle-Zélande ??? Profitez bien de ce long trip qui commence à vous ramenez '.........

  • #3

    Magali D (dimanche, 07 décembre 2014 12:37)

    Magnifique et " suspens ".............................

  • #4

    Evelyne (dimanche, 07 décembre 2014 17:47)

    J'espère que tout va s'arranger pour vos billets :-) Magnifiques paysages !!! bisous

  • #5

    Romain et Emilie (mercredi, 10 décembre 2014 09:14)

    La réponse officielle pour le prochain article ...

    Merci de nous suivre. bisous à tous

Vous êtes

AmazingCounters.com

à nous avoir rendu visite

Merci !!