Auckland

Bye Bye OTRA

Ce jour là, nous avons rendez-vous à Auckland en début d'après-midi avec Arthur et Laurie, le couple qui s'apprête à nous acheter le van. Si eux sont impatients, nous le sommes beaucoup moins... Nous nous activons à refaire nos sacs, laver nos draps, ranger le van... Cela nous fait bizarre de revoir nos sacs pleins et de nous dire que nous allons recommencer à les trimballer partout avec nous !

 

Nous commençons par nous arrêter chez John et Lisa, nos nouveaux hôtes Airbnb, pour déposer nos sacs puis nous filons à notre rendez-vous, dans le centre d'Auckland. Arthur et Laurie sont sur le pied de guerre ! Nous discutons un peu, remplissons les deux papiers de vente, puis Arthur nous fait le virement en direct par internet. Sympa, ils acceptent de nous ramener jusqu'à la maison de nos hôtes, c'est moi qui conduit car Arthur est un peu flippé de commencer à conduire dans Auckland, il n'a pas encore expérimenté la conduite à gauche ! Arrivés à destination, nous saluons nos jeunes et sympathiques successeurs et regardons OTRA s'éloigner, le cœur gros... La Nouvelle-Zélande en van, quelle super expérience ! Tu vas nous manquer OTRA...

 

La maison de John et Lisa se situe dans un quartier résidentiel en périphérie d'Auckland, à une bonne demie heure de bus du centre. Pas très pratique... Nous allons tenter de trouver quelque chose de plus près du centre, sinon, nous risquons de vite nous ennuyer... D'autant plus que John et Lisa sont très sympathiques mais du genre légèrement perchés ! Ce sont tous les deux des artistes, musiciens , un peu originaux. Nous travaillons un peu sur le site et cherchons un nouvel hôte Airbnb pour nos 4 derniers jours à Auckland. 

 

Le lendemain matin, oh bonheur ! Nous sommes réveillés par les rayons du soleil ! Y'a longtemps qu'on ne l'avait pas vu celui-là ! Et nous allons en profiter pour faire une première visite dans le centre d'Auckland. En descendant du bus, nous tombons presque en face de la tour d'Auckland : la plus haute de l'hémisphère sud. Il y a des activités organisées au sommet de la tour : marche sur un plancher en plexi ou saut à l'élastique... Perso, ni l'un ni l'autre ne me tente... L'ambiance est tout simplement estivale, alors que nous sommes à une semaine de Noël.  Il y a de nombreux musiciens et autres artistes de rue. Nous voyons très peu de décorations de Noël  mais quand il y en a, elles font pas rigoler : sur la façade d'un bâtiment, sont accrochés un père Noël et son renne géants. Ça pourrait être très joli, mais ils font plutôt peur !


Nous visitons un peu le centre ville puis le port d'Auckland, d'où partent les ferry pour les îles alentours. La maison des ferry est superbe. Avec son style Néo Baroque, elle ne passe pas inaperçue au milieu de tous les autres bâtiments, plus classiques. Nous passons ensuite sur la partie animée du port, avec ses bars et ses restaurants bondés. Le bateau néo-zélandais victorieux de la coupe America est à quai et, moyennant quelques centaines de dollars, il est possible de partir 2h en mer à son bord. Ici, on se croirait un peu sur un port de la côte d'Azur, des odeurs de friture traînent dans l'air et les terrasses des restaurants sont baignées d'un joyeux brouhaha.

La cité des voiles

La météo capricieuse de NZ ne fera pas exception à Auckland : le jour suivant la Cité des Voiles est sous la pluie et la grisaille. Nous quittons nos artistes pour notre nouvelle hôte Airbnb. Lisa a gentiment donné un carton à Romain, qui cherchait un emballage pour renvoyer son kite en France. Le carton est pile à la bonne taille sauf qu'en attendant de le renvoyer, Romain doit le porter, en plus de son gros sac à dos et du petit. Nous voilà partis pour 15 mn de marche jusqu'à l'arrêt de bus, dont une bonne partie est en montée, sous la pluie, chargée comme des mules... We miss you OTRA !! Et même pas un petit lift de la part de nos artistes : Lisa nous regarde partir en nous saluant et John dort encore... Ba alors les Kiwis ?? En Australie, on ne nous aurait pas laissé comme ça !

 

Après une heure de bus, deux changements et un bon kilomètre à pied pour atteindre l'adresse prévue, nous atteignons la maison de Bridget. Notre nouvelle hôte a titré son annonce airbnb "kiwi family experience". Nous sommes impatients de découvrir ça ! D'après les quelques sms échangés avec elle, elle semble plutôt cool, attentionnée et a l'air d'aimer recevoir. La maison est immense, propre; très jolie, avec une déco épurée. Bridget vit ici avec sa fille de 13 ans et des colocataires : un homme et ses trois enfants qui ne viennent qu'une semaine sur deux, et une japonaise. Bridget est à la recherche d'un nouveau couple de colocataires. Nous partagerons deux repas avec elle où nous parlerons de nos voyages respectifs. Bridget est très agréable, nous passons de bons moments en sa compagnie. Mais, rien à faire, il manque la chaleur et la cool attitude que nous avions découvert chez les Australiens ! Les Kiwis sont accueillants mais distants...

Les derniers jours sur Auckland seront plutôt ensoleillés. Nous pouvons ainsi profiter de la plage au moins une fois.  Une partie de la ville se situe en bord de l'océan et l'on peut y trouver des plages assez sympa.  Elles ne sont pas trop bondées en cette période. Le soleil étant, comme toujours dans cette partie du globe, bien brûlant, nous nous installons à l'ombre d'un arbre, dans l'herbe. Nous sommes très surpris de trouver une eau plutôt chaude ! On y entre comme dans un bain ! Jusqu'à présent, il ne nous avait pas été possible de nous baigner en NZ ! Et après cette petite baignade bien appréciable, nous nous laissons aller à une petite sieste sur nos serviettes, bercés par les bruits lointains des enfants qui s'amusent. Aaaahhhh, dolce vita !

 

Le lendemain, nous avions prévu de passer la journée sur Waïkehe Island, mais quelques nuages matinaux nous ont fait changer nos plans. A la place, nous allons en ville et nous baladons près du musée, qui est situé dans un grand parc. Là, nous visitons le jardin d'hiver : il s'agit d'une serre abritant des plantes tropicales. En y entrant, nous avons l'impression d'être revenus en Asie du sud est. La même chaleur humide qu'à Kuala Lumpur. J'ai du mal à rester, j'avais eu tellement de mal à supporter ce climat ! Nous passons alors au jardin d'été, situé dans une serre toute fraîche. Comme c'est agréable, et beau. La serre est inondée de l'agréable odeur des fleurs. Et leurs couleurs vives est un plaisir pour les yeux. Nous terminons par la "Lovers' Track", un des sentiers du parc, qui nous fait traverser un bout de forêt luxuriante, jusqu'à rejoindre la ville

Romain profite aussi du dernier jour pour renvoyer son kite en France : enfin nous en avons fini de trimballer cet engin partout !


Le 24 décembre est vite là, il est temps pour nous de nous envoler vers de nouvelles aventures : à nous l'Amérique du Sud ! Nous sommes partis pour une looooooongue journée de 40 heures, notre avion traversant le pacifique, il passera la fameuse ligne imaginaire de la date. Nous quittons Bridget et les Kiwis, laissant derrière nous une belle étape de notre voyage. Nous avons passé un séjour agréable chez Bridget mais restons sur notre faim quant à la "Kiwi family experience". D'ailleurs, nous restons sur notre faim quant aux Kiwis en général. Peut-être avions-nous placé la barre trop haute, par rapport à tout ce que l'on avait entendu sur les Néo-Zélandais ? En tout cas, l'accueil des australiens nous a laissé de meilleurs souvenirs ! (en espérant qu'aucun Kiwi ne lise ceci...!) 

Mais qu'importe : la Nouvelle-Zélande nous reverra un jour, c'est sur ! Ce pays est un véritable trésor, et si l'accueil des Kiwis nous a un peu déçu, les deux îles nous ont enchanté !

Good Bye New Zealand...

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Magali D (lundi, 26 janvier 2015 16:09)

    Une fleur parmi les fleurs!

  • #2

    Magali D (lundi, 26 janvier 2015 16:10)

    Zut ,encore des petits problèmes informatiques!!!!

Vous êtes

AmazingCounters.com

à nous avoir rendu visite

Merci !!